Guides d'Escalade à El Chaltén




Cerro Fitz Roy


Voies et Premières Ascensions

1 - 2 février 1952 - Voie française, Terray - Magnone, pared sudeste.
2 - 16 janvier de 1965 - Supercanaleta, flanc ouest.
3 - 20 décembre de 1968 - Voie Californienne, pilier sud-ouest.
4 - 11 décembre de 1972 - Voie anglaise, paroi sud.
5 - 23 février 1976 - Voie Ragni, pilier est.
6 - 19 janvier de 1979 - Voie Goretta, cippe nord
7 - 27 décembre de 1979 - Voie Afanassief, paroi nord-ouest
8 - 15 janvier de 1983 - Voie Checoslovaca, paroi ouest.
9 - 8 décembre de 1983 - Voie Devils Dihedral, dièdre nord-ouest.
10- 10 de marzo de 1984 - Voie Argentina, paroi sudest.
11- 20 de marzo de 1984 - Voie Española, paroi est.
12- 24 décembre de 1984 - Voie Kearney - Knight, pilier nord.
13- 24 décembre de 1984 - Voie Polaca, diedièdre nord-ouest.
14- 22 décembre de 1985 - Voie Boris Simoncic, paroi sud.
15- 29 décembre de 1985 - Voie Chimichurri y tortas fritas, pilier nord.
16- 17 janvier de 1986 - Voie Tehuelche, dièdre nord.
17- 20 février 1992 - Voie El Corazón, pilier est.
18- 30 janvier de 1995 - Voie Ensueño, tranchant nord-est.
19- 6 février 1995 - Voie Royal Flush, pilier est.



Présentation
La montagne Fitz Roy est la plus haute parmi l'imposant groupe de montagnes proches au "Hielo Patagónico Sur" (Champ de Glace Patagonien Sud) qui font partie du Parque National "Los Glaciares" dans la Patagonie argentine, et qui est accessible de manière pratique seulement depuis ce pays. Il s'agit du sommet le plus étonnant parmi un groupe de pics et de sommets hautains et défiants qui n'ont rien à envier aux Torres del Paine dans la Patagonie Chilienne, mais qui possède de caractéristiques propres qui le rendent très intéressant. Possiblement cette montagne, avec plus d'autres dans le secteur, sont et resteront le rêve, le destin le plus élevé des "conquérants de l'inutile". Le "Fitz" fait parti d'un massif en granite qui inclut une chaine d'aiguilles mineures - lui étant satellites- et qui reste un peux plus éloigné du "Hielo Patagonico" que son voisin cerro Torre, par exemple, ce qui lui permet en quelque sorte d'avoir des conditions climatiques plus avantageuses.

Le Fitz Roy doit son nom à Robert Fitz Roy, capitaine du Beagle, la célèbre embarcation qui a mené Darwin dans son parcours par l'Amérique du Sud. Ce n'est pas comme ça que l'ont nommé les tehuelches depuis des temps immémoriaux. El Chaltén - mot qui signifie "montagne fumante"- a subit ce changement toponomastique quand elle a été rebaptisée par l'expert argentin de la Commission de Limites Francisco Moreno. Au présent le nom originel, Chaltén, est en train d'être réutilisé. Néanmoins, c'est comme Fitz Roy que cette montagne est restée gravée dans les cœurs des nombreux alpinistes qui l'ont rêvée.


Moment de l'année recommandé pour l'escalader
De Novembre à Mars


Mon expérience au Fitz Roy
Ma première ascension au Fitz Roy c'était en 2.004, 9 ans après ma première visite à El Chaltén. L'été 94-95 j'ai fait ma première expédition avec trois amis de Bariloche; Dans cette occasion nous avons réussi à escalader l'Aiguille Guillaumet, l'Aiguille de la S et la Poincenot. Aussi, nous avons fait notre première tentative au Fitz Roy mais n'avons que réussi à arriver jusqu'au 4e longueur de la voie Franco-argentine.

L'année suivante j'ai fait une autre tentative par la voie californienne, mais il nous a fallu de rentrer...

Après, des longues saisons d'été remplies de beaucoup de travail sont arrivées, jusqu'à ce qu'en 2.004 les planètes se sont alignées et Walter et Jeremías m'ont invité pour les accompagner à l'occasion d'une fenêtre de beau temps: "nous partons le matin au Paso Superior, tu veux venir?" Il n'a pas fallu de me le dire deux fois! Il suffit de préparer l'équipement et sortir au lendemain en direction au Paso Superior. Là-bas on a fait un vivac à l'idée de sortir à nouveau vers la fossé des Italiens à une heure du matin. Le soir nous avons senti du vent et du blizzard, alors nous sommes restés à dormir... Vers 9 heures du matin nous nous sommes réveillés avec du soleil et un ciel ouvert! Que faire? "Allons y en tout cas et on fera du vivac au paroi!" Fut ainsi; Nous sommes arrivés jusqu'au 5e longueur (base des dièdres), nous avons fixé un longueur de plus et malgré qu'il n'y avait pas d'escarpement confortable, nous nous sommes installés pour y passer la nuit.

Au moment de vouloir utiliser le réchaud pour faire couler la neige et préparer une soupe, nous nous sommes aperçus que nous avions choisit une cannette de gaz incompatible avec le réchaud! Oh là là, il faudrait passer la nuit avec un peu d'eau froide et une barre au chocolat... L'aube se fait attendre par une nuit très froide, mais au premier rayon de soleil nous étions déjà en train d'escalader à nouveau et il continuait à faire beau.

Nous sommes arrivés au sommet l'après-midi et la vue fut incroyable, je me souviens du moment d'arriver sur l'arête du sommet, où les difficultés terminent, une émotion indescriptible! Plusieurs photos, étreintes, et nous avons commencé la descente vers Paso Superior pour fêter à Chaltén avec un bon "asado"!





Cerro Torre


Voies et prempières ascensions

1 - 31 janvier de 1959 - Maestri Egger, paroi nord
2 - 2 décembre 1970 - Maestri du Compresseur, tranchant sud-ouest
3 - 13 janvier 1974 - Voie Ragni, paroi ouest
4 - 11 décembre 1972 - Janvier 1981 Voie anglaise, dièdre nord-est.
5 - 16 janvier 1986 - Voie "Directisima al infierno"( directe à l'infer), paroi est.
6 - 20 janvier 1988 - Voie South Face, Karo-Jeglic, paroi sud.
7 - 23 février 1994 - Route "`al a recherche du temps perdu", paroi sud-ouest.
8 - 25 février 1994 - Voie "Whats love got to do with it", paroi sud.
9 - 3 novembre 1994 - Voie "Cristalli nel Vento", paroi nord-ouest.
10- 26 novembre 1995 - Voie "Infinito Sud", paroi sud.



Présentation
Le Cerro Torre se trouve dans le Parc National "os Glaciares", en Patagonie argentine. Ce Cerro fait parti d'une chaine de quatre montagnes: Cerro Torre, Tour Egger, Pointe Herron et Cerro Sandhart. C'est le plus élevé de ces quatre. Le Torre s'élève en territoire argentin a la bordure orientale du Champ de Glace, 50 milles au nord du Parque National Torres del Paine au Chili. Le Cerro Torre est l'un des pics les plus convoités du monde à cause de sa difficulté.

Le Cerro Torre est célèbre pas par son hauteur, mais par son mauvais temps, sa longue forme pointue et ses compliqués escalades techniques. La couche de glace de la Patagonie est proche des orages du Pacifique qui s'élèvent et se concentrent par voie d'un effet géographique, ce qui fait tomber une grande quantité de précipitations et donne plus de puissance aux vents, les rendant redoutables. Même le plus dur des alpinistes doit jeter un long et dur regard dedans avant se décider à monter dans les conditions qui présente le Cerro Torre à l'extérieur. Les montées en générale prennent entre trois et huit jours, bien qu'il y a eu de sommets faits en un jour et demi. Le climat au Cerro Torre est très mauvais, restant sa face sud celle qui semblerait avoir le pire des climats. Souvent le sommet du Cerro Torre est couvert par une couronne de glace et givre et on peut compter des alpinistes qui ont eu besoin d'un jour complet pour traverser cette dernière partie, à cause de la difficulté de grimper la glace qui est souvent suspendue.


Moment de l'anné recommandé

De novembre à mars


Mon expérience au Cerro Torre
Au moment de l'hiver et le printemps, il y a du temps pour imaginer les prochains projets pour l'été... Ainsi fut comme nous avons décidé de faire la tentative du Cerro Torre avec mes amis Max et Manu en 2007. Lors de notre première tentative, nous n'avons pu qu'arriver jusqu'à 'épaule du Torre. C'est là que la voie proprement dite commence. Pour arriver à l'épaule il faut traverser le Glacier Torre et puis monter 300 m d'escalade mixte. Une fois que nous sommes arrivés à l'épaule nous avons cavé une grotte de neige et nous avons fixé le 2 premiers longueurs pour monter plus rapidement le lendemain... Et alors, le lendemain, orage! Bon, il ne nous restait d'autre option que monter pour enlever les cordes et rentrer à Chaltén.

Vers la fin de novembre, nous avons vu une autre chance d'après la météo pour réessayer. Cette fois-ci nous sommes allés jusqu'au longueur 15 de la voie, et nous étions déjà à moitié de la voie quand il nous a fallu faire du vivac sur une crête au milieu d'une chute de neige. Encore une fois nous étions obligés de descendre le lendemain...

Après ça nous avons commencé à travailler et juste en février 2008 nous avons vu avec Max qu'il y avait une bonne "fenêtre" de beau temps. Manu n'a pas pu nous joindre à cause d'un engagement professionnel, alors nous avons décidé de faire une nouvelle tentative, Max et moi.

Cette fois ci nous avons commencé à grimper depuis le Vivac "Noruego", nous avons passé les mixtes et nous sommes arrivés au longueur 10. C'était là que nous avons décidé d'arrêter pour faire un vivac sur une crête, n'étant pas si certains de l'évolution du climat, puisque l'on voyait de nouages.

Le lendemain, tout dégagé et on y va! L'idée ce jour là était d'arriver au sommet, mais au dernier longueur du Headwall la nuit est tombé et il nous a fallu descendre 40 m pour faire du vivac sur une crête à côté d'une autre cordée d'anglais. Après le 2e vivac sur le paroi, le jour s'est levé toujours ensoleillé, alors nous avons pris un capuccino avec Max et nous sommes partis tranquillement vers le sommet, en réalisant que le jour d'avant nous nous étions arrêtés jusqu'à quelques mètres de la fin des difficultés. Arrivés sur le champignon de neige somital nous avons senti l'émotion du rêve devenu réalité... À midi nous étions au sommet et nous avons pu partager ce moment par radio avec nos familles qui restaient à Chalten, dans 'attente des nouvelles.

Après les 40 min au sommet, nous avons commencé les rappels et nous sommes arrivés au vivac de l'épaule avec la dernière lumière. Au lendemain à Chaltén pour fêter!





Guides imprimés



Patagonia Verticale
Au massif de El Chaltén on rencontre certaines des montagnes les plus dramatiques du monde, entre elles le Cerro Fitz Roy et le Cerro Torre. Ces aiguilles et montagnes offrent aussi bien des escalades classiques que des plus extrêmes. Ce guide détaille toutes et chacune des voies du secteur. Bien que ce massif n'est plus si distant qu'autre temps, la beauté des montagnes, la qualité du rocher, et les féroces orages n'ont pas changé et permettent aux alpinistes la rencontre des véritables aventures et des expériences sans égal.


Guide d'escalade à El Chaltén
Réunit 140 voies d'escalade sportive, avec une description très claire des accès et des topos . La description des topos est très bien accompagnée des photos sur les secteurs d'escalade. Pas à manquer pour ceux qui pensent aller en Patagonie cet été. AUTEUR: Cesar Acuña.



Artículos de Interés



Cahiers Patagoniques espagnol
Cette initiative a comme but de vulgariser en Argentine les beautés de cette terre, paradoxalement plus connues à l'étranger qu' ici. Des montagnes telles que le Fitz Roy, le Cerro Torre; des milieux glaciaires comme le Hielo Continental et les vallées fabuleuses pour y accéder rendent ce secteur en vrai théatre, que ce soit pour l'andinisme de plus haut niveau ou pour un tourisme d'exploration et aventure dans un entourage d'une beauté très rare.

El Cerro Torre

El Fitz Roy

El Hielo Continental






Skype: Mount-Patagonia | Toll Free Number in the USA & Canada: 1-888-2282451